Tubage cheminée

Tuber une cheminée est important pour les modèles anciens. Cela dit, il est difficile d’estimer le prix d’un tubage de cheminée que cela soit le tubage d’une cheminée flexible ou le tubage d’une cheminée rigide. En effet, le tarif de tubage de cheminée ancienne dépend de plusieurs critères. Dans tous les cas, seul un expert saura comment tuber une cheminée pour poêle à bois par exemple.

Recevez des devis gratuitement pour la pose de tubage de cheminée

Facteurs influençant le prix d’un tubage de cheminée

Avant tout, le tubage de votre ancienne cheminée permet de donner un second souffle à votre appareil de chauffage. Cette opération pallie les problèmes d’étanchéité, de résistance à la température et de corrosion des conduits de fumées usagés. En réalité, le tube de cheminée a pour rôle de remplacer le conduit existant pour garantir les rôles qu’ils auraient dû assurer. Il s’agit entre autres d’évacuer les gaz vers l’extérieur ou d’offrir une meilleure résistance à la température.

Pour déterminer le prix d’un tubage de cheminée, il y a quelques facteurs à prendre en compte. Ces critères auront un impact direct sur le coût de pose d’un tubage de conduits de cheminée. Il s’agit notamment :

  • Du type de tubage de cheminée : flexible ou droit,
  • De la longueur du tubage nécessaire,
  • Du diamètre du tubage,
  • Du choix de tubage : simple ou double paroi,
  • De la complexité des installations.

Les prescriptions légales concernant le tubage de cheminée

Afin de choisir le bon tubage de cheminée, il convient de connaître les obligations légales y afférentes.

Les modes de chauffage concernés

Le tubage d’un conduit de cheminée est devenu obligatoire depuis 2012 sur toutes les constructions neuves. Pour les constructions anciennes, cette obligation s’applique à toutes les installations à foyer fermé telles que :

  • Les inserts,
  • Les poêles au bois ou pellets, au gaz, au fioul et autre,
  • Les cheminées à foyer fermé.

Qu’en est-il des foyers ouverts ?

La réglementation est plus flexible pour les foyers ouverts avec des températures moins élevées. Cependant, pour ce type de foyer, il est recommandé d’envelopper un conduit existant avec une gaine dans les cas suivants :

  • Le diamètre du conduit est trop large, le tubage permet de le réduire.
  • Le conduit est fissuré ou détérioré.
  • Le tirage de la cheminée est trop faible.

Les normes à respecter lors de l’installation.

La rénovation et la construction d’un conduit de fumée sont régies par la norme NF DTU 24.1. Cette dernière stipule les éléments composants et matériaux autorisés pour cet usage, mais aussi le mode opératoire de la pose, les dimensions et les distances à respecter pour garantir la sécurité du dispositif. Il faut, de ce fait, retenir les points suivants :

  • Le ramonage du conduit est obligatoire avant toute installation de tubage.
  • Il est obligatoire de tuber complètement le conduit et il doit être couvert sur toute sa longueur.
  • Il faut assurer la ventilation du conduit aussi bien sur la partie haute que sur la partie basse.
  • Les accessoires utilisés doivent être parfaitement compatibles avec l’installation.
  • Un test d’étanchéité est obligatoire après le tubage. Un contrôle doit avoir lieu tous les 3 ans.

Recevez des devis gratuitement pour la pose de tubage de cheminée

Quel est le prix d’un tubage de cheminée ?

Découvrez dans le tableau ci-après le prix de tubage de cheminée selon le type de tubage.

Type de tubage

Prix par mètre linéaire

Tubage flexible de diamètre de 140 à 180 mm

De 50 à 70 euros

Tubage flexible de diamètre de 200 mm

De 60 à 80 euros

Tubage droit en inox de 100 mm

50 euros

Tubage droit en inox de 250 mm

De 70 à 100 euros

Tubage droit en inox de 450 mm

De 100 à 150 euros

Tubage droit en inox de 1 000 mm

De 150 à 200 euros

Tubage droit en inox de 1 330 mm

De 200 à 250 euros

Tubage en inox

De 300 à 1 000 euros

Le prix d’un tubage de cheminée doit tenir compte de plusieurs éléments. En moyenne, le coût de celui-ci se situe entre 50 et 1 000 euros.