Choix chauffage électrique

Il existe une étendue de modèles de radiateur électrique sur le marché. En effet, il va d’un convecteur basique aux modèles récents à accumulation. Mais vu le coût actuel de l’électricité, il est important de savoir comment choisir un radiateur électrique. Différents modèles s’offrent à vous avec chacun leurs caractéristiques propres. Il convient de savoir quel est le meilleur chauffage électrique.

Demandez des devis de pose de chauffage électrique

Comment choisir son chauffage électrique ?

Le choix d’un radiateur électrique repose sur plusieurs critères. Avant tout, vous devez tenir compte de la puissance de l’appareil. Celle-ci dépend entre autres de la taille de la pièce à chauffer. Pour ne pas vous tromper, il est conseillé de faire appel à un professionnel. Ce dernier saura déterminer la puissance exacte dont vous avez besoin. Si toutefois la pièce fait plus de 20 m², il est recommandé de mettre en place deux radiateurs électriques pour garantir une parfaite diffusion de chaleur.

Si vous choisissez de réaliser une installation complète, prenez le temps de bien choisir. Faites des comparaisons et munissez votre installation d’un système de programmation comme un fil pilote et un gestionnaire d’énergie. Sachez que le choix d’un chauffage électrique est la combinaison de bon nombre de facteurs à savoir :

  • La pièce d’emplacement,
  • La sensation thermique recherchée, liée au bien-être et au confort,
  • La montée en température, à osciller avec la pièce d’installation,
  • La surface à chauffer et l’isolation de la maison,
  • Le budget.

Les différents types de radiateurs électriques

Les chauffages électriques se déclinent en trois modèles selon leur diffusion de chaleur. Il y a les radiateurs électriques convecteurs, les radiateurs rayonnants sans inertie et les radiateurs à inertie.

Radiateur électrique convecteur

Ce modèle de chauffage électrique chauffe l’air directement grâce à une résistance électrique. L’air chaud remonte et laisse la place à l’air froid qui se chauffe à son tour. C’est ce processus d’air généré qui produit la chaleur. En effet, la convection se limite au transport de la chaleur via la circulation des gaz. L’air est alors asséché et la température est inégale. Il y a une circulation dans la pièce qui soulève les poussières. Ce modèle de radiateur convient surtout aux pièces de passage bien isolées.

Radiateur rayonnant sans inertie

Ce type de radiateur, appelé également radiant, diffuse des rayons infrarouges. Ce qui offre une sensation semblable à une exposition au soleil. Les radiants produisent la chaleur par rayonnement, mais également par convection. Ils chauffent tout ce qu’ils touchent aussi bien les meubles, les murs que les personnes. Ce qui procure une sensation peu agréable. L’inconvénient des radiateurs rayonnant sans inertie est qu’ils arrêtent de produire de la chaleur quand le courant est coupé.  

Radiateur à inertie

Les radiateurs à inertie sont de loin les modèles les plus économiques. En effet, la chaleur est stockée de deux manières. D’un côté, elle est stockée dans un liquide appelé caloporteur. Il s’agit alors d’un radiateur à inertie fluide. D’un autre côté, elle est stockée dans un matériau solide comme la céramique, la stéatite ou la pierre volcanique. C’est ce qu’on appelle un radiateur à inertie sèche. L’énergie est conçue via une résistance électrique placée au creux du matériau.

Demandez des devis de pose de chauffage électrique

La température recommandée pièce par pièce

Sachez que chaque pièce ne nécessite pas le même mode de chauffage. En effet, en fonction des pièces, vos besoins en matière de confort ne sont pas les mêmes. Ce qui signifie que la température, elle aussi, diffère. Voici les recommandations en fonction de la pièce à chauffer :

  • Pour le salon, la salle à manger et la salle de séjour, il faut environ 18 °C.
  • Pour les chambres, il en faut 16 °C.
  • Pour les salles de bains, il faut 22 °C.
  • Pour l’entrée, un dégagement ou w.c., il en faut 17 °C.
  • Pour les salles inoccupées, il faut 12/14 °C.
  • Pendant la nuit, il faut 16 °C.

Le mieux est ainsi de demander conseil auprès d’un professionnel pour connaître les bons chauffages électriques adaptés à votre maison.