Pompe à chaleur air eau : le point sur sa puissance

Le bon dimensionnement de la pompe à chaleur air eau est l’assurance d’un confort de chauffe optimal. Lors de l’installation de l’équipement, il faut adapter la puissance de la PAC aux besoins en chauffage et/ou en ECS (Eau Chaude Sanitaire) du foyer. Pour ce faire, découvrez dans cet article comment effectuer le calcul de puissance d’une pompe à chaleur air eau.

Demandez des devis professionnels de pose de pompe à chaleur

Calcul de puissance d’une PAC : importance d’un bon dimensionnement

La pompe à chaleur air eau est un équipement de chauffage économique, écologique et facile à installer. Elle peut également être utilisée pour la production d’eau chaude sanitaire (selon le modèle). Sa performance dépend de la température extérieure et de sa puissance. Le dimensionnement de la PAC air eau s’impose alors pour une efficacité maximale.

Risques du sous-dimensionnement d’une pompe à chaleur air eau

Sous-dimensionnée, une pompe à chaleur air eau n’est pas très performante. Elle peut prendre plus de temps pour atteindre la température de chauffe recherchée. Pas assez puissante, la PAC air eau ne peut même pas atteindre la température indiquée, ce qui va limiter le confort thermique. Il faut alors recourir à un générateur d’appoint. Le sous-dimensionnement de la pompe à chaleur air eau risque également d’abîmer plus rapidement l’équipement. En effet, la PAC sera plus sollicitée.

Risques du surdimensionnement d’une pompe à chaleur air eau

Surdimensionnée, la pompe à chaleur air eau va fonctionner par à-coups. Cela va réduire sa durée de vie et ses performances. La consommation électrique de la PAC air eau sera également plus importante, ce qui va faire augmenter ses frais de fonctionnement et la facture du chauffage. Une pompe à chaleur plus puissante coûte aussi plus cher à l’achat.

À noter qu’un équipement de chauffage est bien dimensionné quand elle est assez puissante pour chauffer le logement. Il est alors important de calculer la puissance de la pompe à chaleur air eau avant sa pose pour bien la dimensionner.

Gratuit : devis de pose de pompe à chaleur

Calcul de puissance d’une pompe à chaleur air eau : les facteurs à prendre en compte

Le calcul de puissance de la pompe à chaleur air eau s’effectue en fonction de plusieurs paramètres, dont le bilan thermique de la maison, le mode de fonctionnement de l’appareil et la température extérieure.

Calculer la puissance de la PAC air eau selon le bilan thermique de la maison

Le calcul de puissance d’une pompe à chaleur air eau se fait en fonction des résultats du bilan thermique de la maison. Cette étape permet d’évaluer la consommation énergétique du foyer et d’analyser les déperditions de chaleur de l’habitation. La puissance de la pompe à chaleur air eau va alors dépendre des besoins en chauffage du ménage et du niveau d’isolation thermique de la maison.

Calculer la puissance de la PAC air eau selon le mode de fonctionnement de l’équipement

Pour calculer la puissance d’une PAC air eau, il faut prendre en compte son mode de fonctionnement :

  • En monovalent, la pompe à chaleur air eau doit être assez puissante pour couvrir la totalité des besoins en chauffage de la maison.
  • En bivalent (avec résistance d’appoint), la pompe à chaleur air eau doit pouvoir au moins couvrir 80 % des besoins en chauffage du logement. Le calcul de puissance de la PAC air eau se fait en considérant la température de base.
  • En relève d’une chaudière, la pompe à chaleur air eau doit être assez puissante pour couvrir 50 à 60 % des besoins en chauffage du foyer.

Exigez plusieurs devis de pose de pompe à chaleur

Calcul de puissance d’une pompe à chaleur air eau : mode d’emploi

Le calcul de puissance d’une PAC air eau se fait en appliquant quelques formules simples. Pour l’effectuer, il faut détenir les renseignements sur la température de base (température la plus basse constatée pendant 5 jours sur une année), les déperditions de chaleur et la température du régime d’eau.

Pour le calcul de puissance d’un PAC air eau à installer dans une maison dont la température de base est de – 4 °C, les déperditions de chaleur sont estimées à 10 kW après un bilan thermique. Le chauffage se fait par un plancher chauffant ayant une température du régime d’eau à 35 °C, le calcul se fait comment suit :

  • Puissance d’une pompe à chaleur à la température de base = 0,7 à 0,8 x déperditions. La PAC air eau doit pouvoir restituer 80 % des 10 kW en thermodynamique, donc 8 kW à -4 °C.
  • Puissance Totale = 1,2 x déperditions. La puissance totale de l’installation de chauffage est de 120 % de 10 kW, soit 12 kW.
  • Puissance appoint = P totale – P PAC air eau. La puissance de l’appoint électrique sera alors de 4 kW.

Si vous avez du mal à calculer la puissance de pompe à chaleur adaptée à votre logement, mieux vaut faire appel à un professionnel.