Intérêts de choisir une pompe à chaleur

La pompe à chaleur est un équipement de chauffage et/ou de production d’eau chaude sanitaire apprécié pour son caractère économique et écologique. Les modèles de PAC réversibles peuvent servir de climatisation. Une pompe à chaleur, est-ce vraiment économique ? Découvrez davantage cet équipement pour le savoir.

Demandez des devis professionnels de pose de pompe à chaleur

Fonctionnement d’une pompe à chaleur

Une pompe à chaleur est un appareil de chauffage fonctionnant à l’énergie renouvelable. Son fonctionnement se base sur le principe de la thermodynamique. Alors, la pompe à chaleur est-elle économique ou non ? Pour répondre à cette question, découvrez comment elle fonctionne et avec quelle énergie.

Comment fonctionne une pompe à chaleur ?

Une pompe à chaleur extrait des calories dans une source froide, les valorise pour produire de la chaleur. Selon le système de chauffage du logement, la diffusion de la chaleur peut se faire à l’aide d’un plancher chauffant, d’un radiateur, d’un ventilo-convecteur ou de l’unité intérieure de la PAC.

Avec quelle énergie fonctionne une pompe à chaleur ?

Une pompe à chaleur puise des calories dans l’air, l’eau ou le sol selon le type d’équipement :

  • Les PAC air-air et air-eau captent de l’énergie dans l’air extérieur.
  • Les PAC eau-eau puisent de l’énergie dans l’eau.
  • Les PAC sol/sol et sol/eau exploitent l’énergie du sol.

Une pompe à chaleur utilise donc une énergie gratuite, renouvelable et inépuisable pour chauffer un logement ou pour produire de l’eau chaude sanitaire. Ses différents composants, dont le compresseur, fonctionnent cependant à l’électricité.

Comment une pompe à chaleur chauffe une maison ?

Pour chauffer sa maison, il suffit de mettre en marche la pompe à chaleur, puis de déterminer la température de chauffe souhaitée. La PAC fonctionne en continu jusqu’à ce que la température de chauffe soit atteinte, puis se met en veille.

Gratuit et sans engagement : devis de pose de pompe à chaleur

Pompe à chaleur : économique ou non ?

Utilisant de l’énergie gratuite et renouvelable, la pompe à chaleur est économique. Bien qu’elle ait besoin d’électricité pour fonctionner, son utilisation permet de réduire la facture du chauffage. De plus, elle consomme moins d’énergie en mode veille. Les économies pouvant être réalisées par une pompe à chaleur dépendent :

  • Du type d’équipement : PAC aquathermique, PAC aérothermique ou PAC géothermique. Les pompes à chaleur air-air réversibles sont les moins économiques.
  • De la puissance de l’appareil : plus la PAC est puissante, plus elle consommera d’énergie électrique et moins elle est économique. Il est alors important de bien dimensionner la pompe à chaleur lors de son installation pour éviter la surconsommation d’énergie et faire un maximum d’économies.
  • Du rendement de la pompe à chaleur : le rendement d’une PAC dépend de son coefficient de performance (COP). Une pompe à chaleur avec un COP 5, par exemple, produit 5 kW de chaleur à chaque 1 kW d’électricité consommé. Le coefficient de performance d’une pompe à chaleur se situe généralement entre 3 et 7.
  • De la qualité d’isolation de la maison : la pompe à chaleur est moins sollicitée dans une maison bien isolée. Elle permet donc de réaliser plus d’économies d’énergie et de réduire la facture du chauffage.

Afin de réaliser des économies d’énergie sur le long terme, la PAC constitue une solution de chauffage intéressante. Pour installer cet équipement, il est conseillé de demander des devis pompe à chaleur.

Recevez gratuitement des devis de pose de pompe à chaleur

Rentabilité d’une pompe à chaleur

Une pompe à chaleur, est-ce vraiment économique ? Pour en avoir le cœur net, il est important de connaître sa rentabilité. En effet, le prix de la pompe à chaleur peut être amorti sur quelques années grâce aux économies réalisées avec l’équipement. De manière générale, une pompe à chaleur permet de réaliser entre 35 et 65 % d’économies sur la facture énergétique du logement. L’investissement de départ pour son installation peut être amorti en 6 à 10 ans.