Prime conversion chaudière

La prime à la conversion chaudière est une aide issue du dispositif « coup de pouce chauffage ». Cette prime chaudière a pour but de lutter contre les dérèglements climatiques et d’améliorer le pouvoir d’achat des ménages. En principe, la prime pour changer de chaudière est versée par les entreprises signataires de ce dispositif. Il s’agit essentiellement des établissements fournisseurs d’énergie. Focus sur le sujet.

Recevez des devis gratuitement pour la pose de chaudière

Comment fonctionne la prime à la conversion chaudière ?

La prime à la conversion des chaudières permet aux ménages de bénéficier d’une aide spéciale pour changer de chaudière. En clair, cela concerne tout changement de chaudière au fioul ou à gaz peu performant par un équipement utilisant des énergies renouvelables ou alors par une chaudière à gaz avec une performance énergétique importante. La prime à la conversion chaudière est cumulable avec les autres aides telles que :

  • Habiter mieux agilité,
  • Le CITE ou le crédit d’impôt pour la transition écologique,
  • L’écoprêt à taux zéro.

En l’occurrence, tout le monde peut profiter de la prime à la conversion chaudière. Les sommes attribuées diffèrent cependant en fonction des niveaux de ressources de chacun. Ceux ayant un revenu plus modeste bénéficient d’une prime plus élevée. Dans certains cas, le dispositif permet à certains foyers de remplacer leurs chaudières pour 1 euro seulement quand un cumul de plusieurs aides est possible.

Pour bénéficier de cette aide, deux parcours sont possibles.

  • D’un côté, vous pouvez faire le choix d’une offre de chaudière/PAC en main proposée par un énergéticien.
  • D’un autre côté, vous pouvez choisir de gérer vous-même votre opération conversion chaudière.

Comment bénéficier de la prime à la conversion chaudière ?

Pour bénéficier de la prime à la conversion chaudière, il y a quelques étapes essentielles à suivre.

1- Vérifier son éligibilité

De prime abord, vous devez vérifier si vous êtes éligible et à quel niveau de prime vous pouvez prétendre. En général, le montant des primes attribuées dépend du niveau de ressources de chacun. Les ménages les plus modestes bénéficieront d’une prime plus élevée. En outre, pour bénéficier de cette aide, la chaudière à changer doit être une chaudière au fioul, au charbon ou au gaz autre qu’à condensation.

2- Choisir l’opération à effectuer

Plusieurs opérations peuvent être concernées par la prime de conversion chaudière, dont l’installation de :

  • Une pompe à chaleur,
  • Une chaudière biomasse,
  • Un système solaire combiné,
  • Une chaudière au gaz à très haute performance,
  • Un appareil de chauffage au bois d’une grande performance,
  • Des radiateurs électriques fixes très performants.

Dans d’autres cas, procéder au raccordement d’un bâtiment collectif à une source de chaleur en fait également partie. Est également compris le changement d’un conduit d’évacuation des produits de combustion pour qu’il soit compatible avec l’installation de chaudière à condensation.

Faire réaliser les travaux par un professionnel

Les travaux doivent impérativement être réalisés par un professionnel qualifié RGE. À cet effet, la facture doit clairement indiquer :

  • La dépose de l’équipement de chauffage existant,
  • La mention de l’énergie de chauffage,
  • Le type d’équipement déposé.

Aussi, il doit y être indiqué en cas de changement de chaudière que cela soit une chaudière différente de celle à condensation. À défaut, il faut mentionner la marque et la référence de la chaudière déposée. Et pour finir, la facture doit mentionner la performance des équipements de chauffage installés quand celle-ci est requise par la fiche d’opération standardisée correspondante.

Recevez des devis gratuitement pour la pose de chaudière

Prime pour changer de chaudière : les démarches

Le versement est possible en s’adressant à des signataires de la charte « coup de pouce chauffage » qui sont des fournisseurs et des vendeurs d’énergie. Pour bénéficier de l’aide, vous devez choisir un signataire de cette charte correspondant aux travaux, qui vous proposeront ensuite diverses offres. L’offre de votre choix doit être approuvée avant de conclure un devis.

La société en charge des travaux doit être qualifié RGE ou reconnu garant de l’environnement lors de la signature. Une fois les travaux terminés, le demandeur doit renvoyer les documents demandés au signataire de la charte ou au partenaire de l’opération. Il s’agit des factures et d’une attestation sur l’honneur. Ce n’est qu’après que vous recevrez les aides convenues.