normes tubage cheminée

Le tubage de cheminée est-il obligatoire ? Si vous souhaitez avoir la réponse, il faut donc tout savoir sur son conduit de cheminée. Pour être certain d’avoir un tubage de cheminée aux normes, il est conseillé de faire appel à un installateur qualifié et certifié RGE pour l’intervention. D’autant plus que le tubage de cheminée est obligatoire pour l’assurance.

Recevez des devis gratuitement pour la pose de tubage d’une cheminée

À quoi sert le tubage de cheminée ?

Le tubage de cheminée consiste à installer un tube à l’intérieur des conduits de cheminée. En plus d’être une obligation légale dans les contextes, le tubage est un isolant des parois du conduit, mais aussi il peut optimiser le rendement de l’appareil de chauffage. Il existe deux types de tubage, dont la pose d’un tube rigide et la pose d’un tube flexible.

Un conduit de cheminée conforme aux consignes de sécurités est suffisant pour la majorité des installations de cheminée à foyer ouvert. Toutefois, de nombreuses situations peuvent exiger le tubage à savoir :

  • L’adaptation à la section, car le conduit dispose d’un diamètre trop large.
  • L’amélioration de l’isolation du conduit,
  • La protection contre la corrosion et le bistrage,
  • Le mauvais état du conduit et étanchéité douteuse avec risque de condensation ou d’incendie.

Par ailleurs, le tubage de cheminée est surtout obligatoire pour l’assurance si vous avez une cheminée à foyer fermé. Ce qui n’est pas le cas si le foyer est ouvert.

Les étapes pour réaliser le tubage d’un conduit de cheminée

En fonction de la configuration des lieux et l’état du logement, un diagnostic doit être réalisé avant de faire le tubage de cheminée. Voici les étapes importantes à suivre pour ce genre de travaux.

Tubage rigide ou flexible ?

Le tubage de cheminée se présente sous la forme flexible ou rigide à regrouper les uns aux autres. Quand il est question de joindre un dispositif à combustible solide, le tubage flexible doit avoir une double peau et sa paroi intérieure doit être parfaitement lisse. Qu’importe le cas, le choix dépend du conduit existant. S’il possède des coudes ou dévoiements, il faut choisir un tubage flexible. Par contre, s’il est droit, les deux types sont possibles. L’un comme l’autre est disponible en différents diamètres intérieurs.

Bien vérifier le tubage existant avant de le refaire

Le tubage se caractérise également par sa catégorie de température. En guise d’exemple, une température de 450 °C pour les conduits destinés au raccordement d’appareil de chauffage à combustible solide, liquide ou gazeux. Ces derniers doivent également posséder les marquages CE et G. Par ailleurs, il faut vérifier en premier si le conduit est bien stable et qu’il n’y a pas d’obstacle sur son parcours. À ce stade, le ramonage est obligatoire. Le tubage repose sur son panneau de finition ou sur un support particulier. La jonction avec le conduit de raccordement et la traversée du plafond doivent être surveillées de très près. Cela dans le but de respecter la distance réglementaire de sécurité.

La distance de sécurité

Elle concerne l’intervalle à respecter entre les matériaux combustibles plus proches et la paroi extérieure du conduit. Dépendant de la résistance thermique enregistrée au niveau du conduit, elle doit être de 8 cm pour les matériaux en composites métalliques posés à l’intérieur. Cela ne s’applique pas au tubage sauf en traversée de plafond, là où rejoint le conduit de raccordement.

Recevez des devis gratuitement pour la pose de tubage d’une cheminée

Les normes à respecter lors du tubage de cheminée

Le tubage de cheminée est réglementé. C’est même pour cela qu’il est vivement conseillé de faire appel à un professionnel. En effet, il n’est pas du tout conseillé de ramoner soi-même sa cheminée. Seul un expert pourra garantir la sécurité de votre installation. Pour ce qui est des règles en termes de tubage de cheminée, voici quelques points à connaître :

  • Tubez le conduit sur toute la longueur : il est interdit de le faire partiellement.
  • La partie du raccordement du tubage ne doit pas se faire suivant un angle supérieur à 90°.
  • Le conduit doit être ramoné.
  • Un test d’étanchéité est obligatoire.
  • Une ventilation du conduit de cheminée doit être installée sur la zone haute et basse.

Pour trouver le meilleur artisan pour le tubage de votre cheminée, n’hésitez pas à faire jouer la concurrence.