Tour d’horizon des interdictions en matière de chauffage au fioul

Chauffage au fioul : les raisons de son interdiction

L’utilisation du chauffage au fioul est interdite, surtout en cette situation de crise. D’une part, il y a le prix du combustible qui commence à devenir inaccessible pour chacun et d’autre part, c’est pour poursuivre la lutte contre le réchauffement climatique.

Malgré l’interdiction du chauffage fioul, vous n’êtes pas contraint de jeter votre appareil dans l’immédiat. De plus, cette restriction ne commence qu’en juillet 2022. Une fois que votre chauffage a rendu l’âme, c’est là que vous allez devoir trouver une solution pour conserver le confort thermique dont vous vous y êtes habitué. Dans cet article, nous allons voir tout ce qui pourrait être une alternative au chauffage au fioul et faire le tour du sujet pour savoir ce qu’il en est réellement de cette interdiction.

Demandez des devis gratuits de pose de chaudière à gaz

Pourquoi le chauffage au fioul serait-il interdit ?

Dans la lutte contre le réchauffement climatique, le Gouvernement a mis en place un nouveau décret qui vise à limiter l’utilisation du fioul dans toute la France. Avec l’insuffisance de l’énergie fossile et les émissions de gaz à effet de serre, il est temps que tout le monde prenne conscience de l’ampleur des dégâts causés par le fioul.

Ce nouveau décret sera intégré dans la RE 2020 et va prendre effet en juillet 2022Le chauffage au fioul ne sera donc pas en adéquation avec la transition énergétique. Les restrictions vont s’appliquer dans les cas suivants :

  • Les chaudières au fioul ne peuvent plus être installées dans les nouvelles constructions, qu’il s’agit d’un logement individuel ou d’un habitat collectif.
  • En cas de panne non réparable, la chaudière doit être remplacée par un autre type d’appareil de chauffage.
  • Si vous envisagez des travaux de rénovation énergétique dans une maison qui utilise le chauffage au fioul, vous serez dans l’obligation de le remplacer par un autre système de chauffage.

À côté de cette interdiction du chauffage au fioul, vous bénéficierez quand même d’un avantage par rapport aux aides subventionnées par l’État.

Plusieurs devis gratuits de pose de chaudière à gaz

Comment faire face à ce nouveau décret sur l’utilisation du chauffage au fioul ?

Pour le moment, rien n’est encore vraiment sûr et les ménages qui utilisent encore ce système de chauffage peuvent toujours profiter du confort thermique généré par cette énergie fossile. De plus, la loi dit clairement que la transition énergétique n’est pas obligatoire jusqu’à nouvel ordre.

Il existe néanmoins certains cas où l’installation d’un chauffage au fioul reste encore possible. Il s’agit du cas des bâtiments existants et des constructions neuves, dont les permis de construire ont été déposés avant le 1er juillet 2021. Le Gouvernement envisage donc une transition énergétique en douceur. Ce qui est tout à fait compréhensible compte tenu de la situation actuelle.

100 % gratuit : devis de pose de chaudière à gaz

Une alternative pour remplacer la chaudière au fioul est déjà en marche

En effet, il est difficile de se défaire complètement du confort thermique dans lequel le monde s’est habitué. Heureusement, des alternatives sont déjà en place, et ce, avant même que l’interdiction du chauffage au fioul n’ait été décrétée.

La chaudière à gaz

Pour l’instant, le gaz reste la meilleure option qui s’offre à tous les usagers. D’après le sondage effectué par l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (ADEME), 42 % des ménages se réchauffent au gaz naturel, c’est-à-dire une économie moyenne de 1 145 € par an. Cependant, il ne faut pas oublier que le gaz n’est pas si loin du fioul côté pollution. La question à poser est jusqu’à quand cette alternative va-t-elle durer ?

Les pompes à chaleur air/eau ou eau/air

Les pompes à chaleur (PAC) restent une alternative viable et sa technologie commence à être parfaitement maîtrisée. Elle fonctionne grâce à la différence de température mise en exploitation pour produire de la chaleur avec de l’électricité. Le chauffage fioul interdit, autant commencé à tenter de nouvelles expériences dès à présent.

Les poêles à bois et les chaudières à granulés

Le monde ne manque pas de ressources face à cette crise sur l’exploitation de l’énergie fossile. La chaudière à granulés en fait partie. L’émission de CO2 par combustion est un avantage pour la croissance des arbres. Il n’y a pas d’arbre coupé que d’arbre planté tous les ans. De ce fait, on peut estimer que la poêle à bois est plus accessible par rapport aux autres modes de chauffage.